Workshop

Pascale Gille

DU LUNDI 25 AU VENDREDI 29 OCTOBRE 2021 14h30-17h30
-

Réservation obligatoire en ligne sur Billetweb. CLIQUEZ ICI
Autour des TUNING SCORES
Le Tuning Score est l’œuvre ouverte de l’artiste états-unienne Lisa Nelson, figure importante du courant de la Post Modern Dance. Les tuning scores sont, littéralement, des partitions pour l’accordage : accordage des sens entre eux (la vision, le toucher, l’ouïe, la proprioception, etc.) et des individus en interaction avec les milieux environnants, externes et internes. Ce sont des pratiques ludiques qui rendent visibles nos choix concernant l’action, l’image, le temps, l’espace et les désirs. Les tuning scores proposent de faire l’expérience de la composition spontanée du sentir et de l’agir, sous la forme d’un montage en temps réel des actions, des sensations et de la polysémie de leurs images.

Le stage se concentre sur l’expérimentation de « scores » tels que le Single Image Score, le Blind Trio Unisson, One Minute Solo Playback, Passager / Reader … Ces partitions offrent des contextes stimulants pour développer de nombreux savoir-sentir : nous écoutons par tous les sens et nous réorganisons le regard en lien avec la kinesthésie ; nous nous auto-enseignons des stratégies pour déjouer les automatismes, et nous observons la façon dont nos comportements soutiennent l’expérience collective.  Nous pistons les signaux de communication entre celleux qui dansent et celleux qui regardent, et nous développons l’art de la reprise instantanée. Nous stimulons la mise en mouvement de l’attention, sa vitalité, sa durée de vie, et nous nous ouvrons tout particulièrement à l’imagination radicale, celle qui puise ses images à la sensation »

Il est souhaitable de s’inscrire également au cours du Matin de la même semaine, afin de bénéficier d’une continuité dans l’expérience de corps et de la pensée.

  • Tarif plein : 75€
  • Tarif abonné : 65€ Abonnement 1 an : 30€
Biographie
-

Après une formation de conservatoire en danse classique et contemporaine, Pascale poursuit ses études au sein de l’European Dance Development Center, se forme à la New Dance, aux pratiques somatiques comme le BMC et l’Alexander Technique et s’inscrit dans l’héritage du courant de la Post Modern Dance. Tournée vers la culture de l’improvisation, elle développe sa pratique à travers des rencontres artistiques fortes, comme avec Lisa Nelson, Eva Karczag, Barre Phillips, Simone Forti, Dana Reitz, Anna Halprin, Julyen Hamilton, Nancy Stark Smith ou encore Patricia Kuypers.

En 2001, elle rencontre l’œuvre ouverte du Tuning Score et tombe littéralement amoureuse de cette approche de la danse. Devenue collaboratrice de Lisa Nelson, elle plonge dans cet art de la performance, archive certains laboratoires, puis commence en 2010, en partenariat avec Caroline Boillet, le projet « STORE » : une interface numérique autour des Tuning scores, qui cherche à rendre explicites les croisements entre théorie de la perception et acte de danser, entre organisation individuelle et invention collective.

Avec le Brussel Tuning Band et The Ensemble Observatory, Pascale développe une collaboration à long terme avec les artistes Baptiste Andrien, Franck Beaubois, Scott Smith et Charlie Morrissey. Elle approfondit à leurs côtés sa pratique du Tuning Score et prend part au renouvellement des terrains d’expérimentations en participant au projet de Patrick Gaïaudo  « Enter the image » au CCN de Montpellier. Elle s’implique dans des groupes autogérés pour la pratique du Tuning Score, comme celui de l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson, et celui de Grenoble – CDCN Le Pacifique.

Actuellement en résidence pour une année au studio.lab à la Ménagerie de verre, à Paris, elle constitue un groupe à géométrie variable appelé TRIBU et entreprend avec lui une démarche d’enquête collective, d’invention de pratiques attentionnelles et de cartographie.

Par ailleurs, installée en Drôme au sein des ateliers du Quai dans le village de Pont de Barret, Pascale mène une expérience sensorielle en dialogue étroit avec des espaces naturels tels que le bord d’une rivière, le seuil d’une chapelle écroulée, l’eau d’un bassin ou l’immensité d’une roche.

- Découvrir les autres formations -

https://menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/12/fullsizeoutput_5476-320x320.jpeg https://menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2021/12/Capture-decran-2021-10-07-a-16.17.52-320x320.png https://menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2020/12/Photo-Portrait-NB-3-320x320.jpg https://menagerie-de-verre.org/wp-content/uploads/2021/12/Photo-Mouvement-2-NB-1-320x320.jpg